inconnu


inconnu

inconnu, ue [ ɛ̃kɔny ] adj. et n.
• 1573; incongneu XIVe; lat. incognitus, d'apr. connu
I Adj.
1Qu'on ne connaît pas. ignoré.
(Choses) Dont on ignore l'existence. Découvrir, révéler un trésor inconnu. Dont on ignore la nature. mystérieux, 1. secret. « Les voilà dans le train, emportés vers une destination inconnue » (Sartre). Les causes du décès restent inconnues. indéterminé. Obéir à une volonté inconnue. occulte. Inconnu à, de (qqn). « Un nouveau monde qui lui était inconnu » (La Bruyère). Un phénomène inconnu de tous.
(Personnes) Dont on ignore l'identité. Ouvrage dont l'auteur est inconnu. anonyme. Il désire demeurer inconnu durant ce voyage. incognito. « Oublié dans son pays... Inconnu ailleurs... Tel est le destin du voyageur » (Prévert et P. Laroche, « Les Visiteurs du soir », film). Elle m'est inconnue de nom. Enfant né de père inconnu. Tombeau du Soldat inconnu. Loc. fam. Inconnu au bataillon : complètement inconnu (de la personne qui parle). — N. On a découvert le cadavre d'une inconnue. Déposer une plainte contre inconnu. 2. x. Par exagér. Qui est peu connu; sans réputation ni notoriété. obscur. Un peintre inconnu. Vivre, rester inconnu (cf. Dans l'ombre). N. Iron. Un illustre inconnu : un individu complètement obscur.
2Qu'on ne connaît pas ou qu'on connaît très peu, faute d'étude, d'expérience, d'usage ou de pratique. Un mot inconnu. Mers, terres inconnues. étranger, inexploré. « Cette odeur inconnue ou plutôt méconnue de moi » (France). Être en pays inconnu. Ce visage ne m'est pas inconnu. « De vastes laboratoires où se poursuivent des essais d'une ampleur jusqu'ici inconnue » (Valéry). inouï . Ces problèmes lui sont inconnus. étranger. Le dôme, encore inconnu des architectes anciens.
Qu'on n'a encore jamais connu, ressenti. 2. neuf, nouveau. Une impression, une joie inconnue (de moi).
3(Personnes) Dont on n'a jamais fait connaissance. étranger. Ce garçon m'est inconnu.
N. C'est un inconnu pour moi. Une belle inconnue. Personne qui n'appartient pas à un clan, une famille. étranger, tiers. Entre eux, ou devant des inconnus.
II N. m. L'INCONNU : ce qui est inconnu, ignoré (quels que soient les formes, les causes et le domaine de cette ignorance). « l'inconnu, c'est ce qui n'existe aucunement pour moi » (Sartre). Aller du connu à l'inconnu. L'attrait, la soif de l'inconnu. nouveau. La peur de l'inconnu. Un saut dans l'inconnu. III N. f. Math. Variable à déterminer pour connaître la solution d'un problème. Racine d'une équation. Système d'équations à deux inconnues.
Les inconnues d'un problème social, les éléments qu'on ignore.
⊗ CONTR. Célèbre, connu, éprouvé, fameux, familier, renommé.

inconnu nom masculin Ce que l'on ne connaît pas, ce que l'on ignore, et qui souvent prend un caractère mystérieux : L'attrait exercé sur certains par l'inconnu.inconnu (citations) nom masculin Jean de La Fontaine Château-Thierry 1621-Paris 1695 Que de tout inconnu le sage se méfie. Fables, le Renard, le Loup et le Cheval Jules Lemaitre Vennecy, Loiret, 1853-Tavers, Loiret, 1914 Académie française, 1895 Le catholicisme est la religion qui entretient avec l'Inconnu les relations les plus dramatiques et les plus passionnées. Texte autographe reproduit dans l'Anthologie des poètes français contemporains de G. Walch Delagrave Guy de Maupassant château de Miromesnil, Tourville-sur-Arques, 1850-Paris 1893 La moindre chose contient un peu d'inconnu. Trouvons-le. Pierre et Jean Antoine de Saint-Exupéry Lyon 1900-disparu en mission aérienne en 1944 Une fois pris dans l'événement, les hommes ne s'en effraient plus. Seul l'inconnu épouvante les hommes. Terre des hommes Gallimardinconnu, inconnue adjectif (latin incognitus) Qu'on ne connaissait pas jusqu'alors : Découvrir les restes d'une civilisation inconnue. Recevoir un visiteur inconnu. Que l'on ne connaît pas, dont on ignore l'identité : Un enfant né de père inconnu. Dont on ignore la nature, les caractères, etc. : Partir pour une destination inconnue. Qui n'a pas acquis de notoriété : Un jeune peintre encore inconnu. Dont on n'a jamais fait l'expérience ; nouveau : Une joie inconnue s'empara d'elle.inconnu, inconnue (citations) adjectif (latin incognitus) Jean Racine La Ferté-Milon 1639-Paris 1699 […] Une femme inconnue Qui ne dit point son nom, et qu'on n'a point revue. Athalie, II, 7, Joas inconnu, inconnue (difficultés) adjectif (latin incognitus) Construction Les constructions sont différentes selon que le mot est employé comme adjectif ou comme substantif. 1. Inconnu, e adj., se construit avec de : un endroit inconnu des touristes. - Avec un complément de lieu, on dit très normalement inconnu à : l'individu recherché est inconnu à cette adresse. 2. Inconnu, e n., se construit avec pour : cette dame n'était pas pour lui une inconnue. Remarque Inconnu à (= qui n'est pas connu par), considéré naguère comme plus correct que inconnu de, n'est plus usité que dans la langue littéraire ou dans le registre soutenu : « Un frère à moi-même inconnu »(Baudelaire) ; un grand diable m'apostrophe dans une langue à moi inconnue.inconnu, inconnue (synonymes) adjectif (latin incognitus) Qu'on ne connaissait pas jusqu'alors
Synonymes :
- étranger
- inexploré
Contraires :
Qui n'a pas acquis de notoriété
Synonymes :
- méconnu
- oublié
Contraires :
- célèbre
- renommé
Dont on n'a jamais fait l'expérience ; nouveau
Synonymes :
- ignoré
- mystérieux
inconnu, inconnue nom Personne dont on ignore l'identité : On a repêché le corps d'une inconnue. Personne que l'on n'avait jamais vue jusqu'alors ou dont on n'a jamais fait connaissance : Ne jamais adresser la parole à des inconnus dans la rue. Personne qui ne fait pas partie des familiers, du groupe social ou familial auquel on appartient : Laisser un inconnu faire la loi chez soi. Personne peu connue du public. ● inconnu, inconnue (difficultés) nom Construction Les constructions sont différentes selon que le mot est employé comme adjectif ou comme substantif. 1. Inconnu, e adj., se construit avec de : un endroit inconnu des touristes. - Avec un complément de lieu, on dit très normalement inconnu à : l'individu recherché est inconnu à cette adresse. 2. Inconnu, e n., se construit avec pour : cette dame n'était pas pour lui une inconnue. Remarque Inconnu à (= qui n'est pas connu par), considéré naguère comme plus correct que inconnu de, n'est plus usité que dans la langue littéraire ou dans le registre soutenu : « Un frère à moi-même inconnu »(Baudelaire) ; un grand diable m'apostrophe dans une langue à moi inconnue.

inconnu, ue
adj. et n.
rI./r adj.
d1./d Dont l'existence est ignorée. Découvrir une terre inconnue.
d2./d Sur lequel, sur quoi on n'a pas d'informations. Origine inconnue.
d3./d Qu'on n'a jamais éprouvé. Plaisir inconnu.
rII./r n.
d1./d Personne que l'on ne connaît pas. Aborder un inconnu.
d2./d n. m. Ce que l'on ignore. Aller du connu à l'inconnu.
d3./d n. f. MATH Quantité que l'on se propose de déterminer par la résolution d'une équation.

⇒INCONNU, -UE, adj. et subst.
I. — Emploi adj. [En parlant d'un inanimé]
A. — Qui n'est pas connu; dont l'existence est ignorée. La succession se trouverait absorbée ou diminuée de plus de moitié, par la découverte d'un testament inconnu au moment de l'acceptation (Code civil, 1804, art. 783, p. 143). Tous les hasards d'une existence libre sont inconnus à ces forçats [les employés de ministère] (MAUPASS., Sur l'eau, 1888, p. 324). Que (...) le simple passage d'un navire qui ne contient que des gens bien portants puisse provoquer l'apparition de maladies inconnues dans cette île (ARTAUD, Théâtre et son double, 1938, p. 14).
En partic.
1. Qui n'est pas célèbre, méconnu. Car, lorsque l'on s'en va dans les villes funèbres Visiter les tombeaux inconnus ou célèbres (GAUTIER, Comédie mort, 1838, p. 24) :
1. Ce n'était point là que la critique étouffait les talents inconnus, et s'épuisait en adulations devant les talents reconnus.
ROLLAND, J.-Chr., Révolte, 1907, p. 476.
2. Qui est inexploré. Monde inconnu; région, terre inconnue; rivages inconnus. Au-dessus il y avait un grenier inconnu où galopaient des rats (TRIOLET, Prem. accroc, 1945, p. 23). Nous partons de Madrid, vers le sud-ouest, à la recherche de terres inconnues (T'SERSTEVENS, Itinér. esp., 1963, p. 237).
3. Que l'on n'a jamais vu. Pays, visage inconnu :
2. Législateurs, faites des lois justes; magistrats, faites-les religieusement exécuter; que ce soit-là toute votre politique, et vous donnerez au monde un spectacle inconnu, celui d'un grand peuple libre et vertueux.
ROBESP., Discours, Constit., t. 9, 1793, p. 508.
B. — Dont on n'a (encore) aucune connaissance. Force inconnue. Nous ne devons pas oublier que les lois des relations humaines sont encore inconnues (CARREL, L'Homme, 1935, p. 30). Hier une vingtaine d'hommes de ma compagnie devaient partir pour une destination inconnue (GREEN, Journal, 1942, p. 255) :
3. Ainsi, nous savons aujourd'hui que par les lois d'un magnétisme universel dont la cause reste inconnue, deux corps, que nul obstacle n'arrête, tendent à se réunir par une force d'impulsion accélérée que l'on appelle gravitation.
PROUDHON, Propriété, 1840, p. 137.
MATH. Grandeur, valeur inconnue. Grandeur, valeur que l'on doit déterminer. Dans cette équation E est une grandeur inconnue (DAUDEL, Fond. chim. théor., 1956, p. 11).
D. — Que l'on n'a jamais éprouvé, dont on n'a pas l'expérience. Sentiment inconnu. La prière est un grand mystère, et son cœur s'était rempli, malgré lui, d'un ravissement inconnu, mais profane (HUGO, Han d'Isl., 1823, p. 52). D'où venait donc cette angoisse? Quel pouvait être ce trouble inconnu, grossi doucement, devenu intolérable? (ZOLA, Faute Abbé Mouret, 1875, p. 1297) :
4. Les cassies, dont les fleurs viennent très tôt avant les feuilles, embaumaient, à moins que ne vînt de partout cette sorte d'odeur légère inconnue qui me semblait entrer en moi par plusieurs sens et m'exaltait.
GIDE, Immor., 1902, p. 390.
II. — Emplois adj. et subst.
A. — (Personne) dont on ignore le nom, l'identité. Un laquais annonça qu'un inconnu, qui refusait de se nommer, demandait à parler à M. le Marquis (SANDEAU, Mlle de La Seiglière, 1848, p. 119). Françoise, qui ne pouvait pas entendre parler d'un malheur arrivé à un inconnu, même dans une partie du monde éloignée, sans commencer à gémir (PROUST, Swann, 1913, p. 55). Ils lui ont fait croire qu'il était né de père inconnu, ou même qu'il n'était né de personne (MAURIAC, Journal 1, 1934, p. 58).
En partic. Le soldat inconnu. Soldat mort à Verdun, non identifié, inhumé à Paris sous l'arc de triomphe de l'Étoile, qui symbolise tous les soldats morts pour la France :
5. Les propriétaires affirmeront leur nombre, leur puissance, la justice de leurs droits et solennellement iront déposer sur la tombe du soldat inconnu la grande médaille d'or de la propriété.
GUÉHENNO, Journal homme 40 ans, 1934, p. 228.
B. — (Personne) qui n'est pas connu(e), pas célèbre. Auteur inconnu. Guillaume Tell est de la même classe que ces hommes qui marchent ainsi dans l'insouciance. Il est pauvre, inconnu, laborieux, innocent comme eux (CONSTANT, Wallstein, 1809, p. XXV). Elle me prêta la Tentation d'Occident d'un jeune inconnu qui s'appelait André Malraux (BEAUVOIR, Mém. j. fille, 1958, p. 221) :
6. Du moment que l'on publie, on descend de son œuvre. La pensée de rester toute ma vie complètement inconnu n'a rien qui m'attriste. Pourvu que mes manuscrits durent autant que moi, c'est tout ce que je veux.
FLAUB., Corresp., 1852, p. 385.
P. iron. Illustre inconnu. Moi, Louis-Philippe Des Cigales, payer pour me voir imprimé dans le voisinage d'illustres inconnus, tu ne m'as pas regardé Jacques L'Aumône (QUENEAU, Loin Rueil, 1944, p. 80).
C. — (Personne) étranger/ère (à un groupe faisant référence); dont on n'a pas (encore) fait la connaissance. L'arrivée de Fernand en compagnie de trois inconnus (...) ne produisit donc aucune sensation dans la maison (PONSON DU TERR., Rocambole, t. 1, 1859, p. 279) :
7. ... bon garçon fort riche, fort noble et fort niais (...) qui l'introduisait dans des salons où lui Armand était parfaitement inconnu, et dont la fréquentation ne pouvait que le faire considérer comme un homme d'une vie régulière...
SOULIÉ, Mém. diable, t. 2, 1837, p. 183.
III. — Emploi subst.
A. — Emploi subst. masc. sing. à valeur de neutre. Ce qui n'est pas connu; ce dont on n'a pas l'expérience. Elle était envahie par un amour que toutes les jeunes filles ont subi, l'amour de l'inconnu, l'amour à l'état vague (BALZAC, Cous. Bette, 1846, p. 41). Une lassitude étrange vous saisit dans la forêt. On y éprouve on ne sait quelle sensation de vide, d'abandon, d'inconnu (PESQUIDOUX, Livre raison, 1932, p. 107) :
8. La vie va se perdre dans la mort, les fleuves dans la mer et le connu dans l'inconnu. La connaissance est l'accès de l'inconnu. Le non-sens l'aboutissement de chaque sens possible.
G. BATAILLE, Exp. int., 1943, p. 157.
Domaine de la philos. En nommant le rien, l'inconnu, j'en fais l'être qui a pour essence d'échapper à ma connaissance (SARTRE, Sit. I, 1947, p. 184).
B. — Emploi subst. fém., MATH. Valeur que l'on doit déterminer. Dégager une inconnue. Ce sont deux équations aux deux inconnues S et T (H. POINCARÉ, Hyp. cosmogon., 1911, p. 56).
P. anal., au fig. Donnée (d'un problème) qui n'est pas évaluée. Notre petit calcul social reposant sur des inconnues s'écroule de temps en temps par le sommet ou par la base (LAMART., Corresp., 1831, p. 107) :
9. ... si nous avons quelque chance de savoir un jour ce que c'est que la vie, ce ne pourra être qu'après avoir fait table rase des stériles métaphysiques qui ne servent qu'à ajouter des inconnues aux problèmes qu'on veut résoudre.
J. ROSTAND, La Vie et ses probl., 1939, p. 154.
Prononc. et Orth. : []. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. Fin XIVe s. adj. incongnu « qui n'est pas connu » (EUSTACHE DESCHAMPS, Ballade ds Œuvres, éd. Queux de Saint-Hilaire, t. V, p. 320); 1573 inconnu (Ph. DESPORTES, Les Amours d'Hippolyte, éd. V. E. Graham, XL, 11); 2. 1561 subst. incognu « personne que l'on ne connaît pas » (J. GREVIN, Les Esbahis, éd. L. Pinvert, p. 158 ds IGLF); 3. 1759 subst. fém. math. (D'ALEMBERT, Eléments de philos., XIV ds ROB.). Dér. de connu (connaître); préf. in-1. Fréq. abs. littér. : 9 031. Fréq. rel. littér. : XIXe s. : a) 13 345, b) 13 503; XXe s. : a) 13 584, b) 11 614.

inconnu, ue [ɛ̃kɔny] adj. et n.
ÉTYM. 1573; incongneu, XIVe; de 1. in-, et connu, d'après le lat. incognitus « non examiné, inconnu, non reconnu », de in-, et p. p. de cognoscere. → Connaître.
1 Qu'on ne connaît pas. Ignoré. a (Choses). Dont on ignore l'existence. || Découvrir, révéler un trésor inconnu. || À un dieu, au dieu inconnu (lat. Deo ignoto). || Inconnu à qqn, de qqn; inconnu dans un pays, une civilisation. || Le gibbon (cit. 1), animal inconnu en Europe jusqu'au XVIIIe siècle. || Les dunes ne sont pas totalement inconnues dans les pays humides. Absent.Dont on ignore la nature. Mystérieux, 1. secret. || L'homme, « assemblage (cit. 13) de parties inconnues » (Beaumarchais). || Décès dont les causes restent inconnues. Indéterminé. || Les conditions de ce phénomène sont inconnues (→ Exception, cit. 14). || Elle s'imaginait (cit. 27) obéir à une volonté inconnue. Occulte.Une demeure inconnue aux humains (→ Assurer, cit. 5), inconnue de tous.
1 Paul, debout au milieu de l'Aréopage, dit : Hommes Athéniens, je vous trouve à tous égards extrêmement religieux. Car, en parcourant votre ville et en considérant les objets de votre dévotion, j'ai même découvert un autel avec cette inscription : « À un dieu inconnu ! » Ce que vous révérez sans le connaître, c'est ce que je vous annonce.
Bible (Segond), Actes des Apôtres, 17, 22-23.
2 Il faut qu'un honnête homme ait tâté de la cour : il découvre en y entrant comme un nouveau monde qui lui était inconnu (…)
La Bruyère, les Caractères, VIII, 9.
3 Le P. Gobien dit qu'avant l'arrivée des Européens, ils (les habitants des îles Mariannes) n'avaient jamais vu de feu, que cet élément si nécessaire leur était entièrement inconnu (…)
Buffon, Hist. nat. de l'homme, Œ., t. II, p. 155.
4 Fuir ! là-bas fuir ! Je sens que des oiseaux sont ivresD'être parmi l'écume inconnue et les cieux !
Mallarmé, Brise marine.
5 C'est ce que je porte d'inconnu à moi-même qui me fait moi.
Valéry, Monsieur Teste, p. 64.
6 (…) le prêche rendit plus sensible à certains l'idée, vague jusque-là, qu'ils étaient condamnés, pour un crime inconnu, à un emprisonnement inimaginable.
Camus, la Peste, p. 115.
7 Les prisonniers du camp de Baccarat sont destinés à demeurer en France. N'empêche que les voilà dans le train, emportés vers une destination inconnue.
Sartre, la Mort dans l'âme, p. 277.
Math. || Grandeur inconnue. || Terme inconnu, quantité inconnue d'une équation (cit. 1 et 2).N. f. (Mil. XVIIIe). Variable à déterminer pour connaître la solution d'un problème. Racine d'une équation. || Système d'équations à deux inconnues.Fig. || Inconnues qui faussent les calculs (cit. 4). || Les inconnues d'un problème social, les éléments qu'on ignore.
7.1 L'usage que l'analyse mathématique fait de l'algèbre, pour trouver les inconnues au moyen des connues, est ce qui la distingue de l'analyse logique, qui n'est autre chose en général que l'art de découvrir ce qu'on ne connaît pas par le moyen de ce qu'on connaît.
d'Alembert, Éléments de philosophie, XIV.
b (Personnes; noms de personnes). Dont on ignore l'identité. || Ouvrage, crime dont l'auteur (cit. 21) est, demeure, reste inconnu. || Bienfaiteurs (cit. 6) de noms inconnus. Anonyme. || Il désire demeurer inconnu durant ce voyage. Incognito (garder l'). || Inconnu sous un déguisement (cit. 1). || Elle m'est inconnue de nom. || Enfant né de père (cit. 6) inconnu. || Tombeau du Soldat inconnu sous l'Arc de triomphe de l'Étoile (→ aussi Homme, cit. 89). — ☑ Fam. Inconnu au bataillon : complètement inconnu (de la personne qui parle).N. (1561, incognu). || Un inconnu, une inconnue (→ ci-dessous, cit. 9, 13 et 14). || On a découvert le cadavre d'une inconnue. || La police recherche deux inconnus soupçonnés de meurtre. || Déposer une plainte contre un inconnu, contre inconnu. X (contre X). || L'inconnu qui décapita Charles Ier (→ Hache, cit. 9).Par exagér. Qui est peu connu; sans réputation ni notoriété. Obscur (→ Errer, cit. 11; gaélique, cit.; humble, cit. 34). || Un auteur inconnu (→ ci-dessous, cit. 11). || Un écrivain, un peintre inconnu. || Cet enfant grandit inconnu sous le règne de Néron. 1. Ombre (dans l'ombre); → Abjection, cit. 1. || Vivre inconnu, caché (cit. 53) et tranquille (→ Dépister, cit. 2).
N.Iron. Un illustre inconnu : un inconnu (qui voudrait se faire passer pour illustre).
8 Un passant inconnu, touché de cette enfance (…)
Sur le mont Cithéron reçut de lui mon fils (…)
Corneille, Œdipe, IV, 2.
9 (…) des infinités de portraits, entre autres celui que Mme de La Fayette fit de moi sous le nom d'un inconnu (…)
Mme de Sévigné, 473, 1er déc. 1675.
10 (…) Une femme inconnue,
Qui ne dit point son nom, et qu'on n'a point revue.
Racine, Athalie, II, 7.
11 Cette faveur du public, nullement briguée, et pour un auteur inconnu, me donna la première assurance véritable de mon talent (…)
Rousseau, les Confessions, VIII.
12 S'il (le chevalier) voulait rester inconnu, il couvrait son écu d'une housse, ou d'un voile vert (…)
Chateaubriand, le Génie du christianisme, IV, V, IV.
13 Des inconnus, des gars qui passent, déguisés en pésans (sic), en ouvriers, en travailleurs des bois.
M. Genevoix, Raboliot, II, IV.
14 (…) les lecteurs des Mémoires d'Outre-Tombe étaient intrigués par cette inconnue que Chateaubriand dit avoir rencontrée en 1829, à Cauterets (…) qu'il ne nomme pas autrement que l'Occitanienne, avec laquelle (…) il était en correspondance depuis deux ans (…) La mystérieuse anonyme se dévoila (…)
Émile Henriot, Portraits de femmes, p. 283.
(Choses). || Être de naissance inconnue (→ Cause, cit. 34). || Fredonner (cit. 2) un air inconnu. || Un chef-d'œuvre pour ainsi dire inconnu (→ Gravure, cit. 3).
2 Qu'on ne connaît pas ou qu'on connaît très peu, faute d'étude, d'expérience, d'usage ou de pratique (→ Appel, cit. 18; avant, cit. 6). || Un idiome (cit. 8) inconnu. || Langue et formules (cit. 2) inconnues. || Demander l'explication (cit. 1) d'un mot inconnu. || Examiner (cit. 6) un objet inconnu. || Mers, terres inconnues. Étranger, inexploré (→ Fleuve, cit. 5; carte, cit. 22). || Être en pays inconnu (au fig., par oppos. à être en pays connu). → Emprunter, cit. 27. || Arriver dans un hôtel inconnu (→ Habituer, cit. 15). || Essais (cit. 1) scientifiques d'une ampleur inconnue jusqu'ici. Inouï. || Le beurre, chose à peu près inconnue en Espagne au XIXe siècle. Rare (→ Huile, cit. 16, Gautier).Un timbre de fanfare inconnu à nos cuivres d'Europe. Étranger (→ Hallali, cit. 2). || Figure inconnue aux anciens rhéteurs (→ Égoïsme, cit. 1). || Genre inconnu à l'Antiquité (→ Honorer, cit. 2). || Ces problèmes lui sont inconnus (→ Face, cit. 69).Le dôme, encore inconnu des architectes anciens (→ Hardi, cit. 19).Spécialt. Qu'on n'a encore jamais connu, ressenti. Neuf, nouveau (→ Envahissement, cit. 5; expirant, cit. 2). || Éprouver un frisson (cit. 22) inconnu, des scrupules d'une espèce inconnue (→ Honnête, cit. 2). || Comment résister à cette tendresse inconnue ? (→ Fraternel, cit. 6). || Nostalgie des bonheurs inconnus (→ 1. Fumer, cit. 23). || Goût (cit. 5) inconnu. Savoir (un je ne sais quel). || Ambition assez neuve, inconnue en d'autres siècles (→ Fresque, cit. 8).
15 Quelque découverte que l'on ait faite dans le pays de l'amour-propre, il y reste encore bien des terres inconnues.
La Rochefoucauld, Réflexions morales, 3.
16 Cet honneur étranger, parmi nous inconnu,N'est qu'un fantôme vain qu'on prend pour la vertu (…)
Voltaire, Alzire, IV, 3.
17 Il glissait dans son cœur, en lui disant ces mots,Un désir inconnu de plaire à ce héros.
Voltaire, la Henriade, IX.
18 Tout à coup des accents inconnus à la terre
Du rivage charmé frappèrent les échos (…)
Lamartine, Premières Méditations, XIV.
19 Des tiédeurs, des odeurs, des langueurs inconnues (…)
Lamartine, Jocelyn, IV.
20 Vous vous servez là d'une parole dont le sens m'est resté jusqu'à ce jour inconnu.
Baudelaire, le Spleen de Paris, I.
21 (…) cette odeur inconnue ou plutôt méconnue de moi chatouillait mes narines inhabiles (…)
France, le Petit Pierre, V.
22 Je demande à ton lit le lourd sommeil sans songesPlanant sous les rideaux inconnus du remords (…)
Mallarmé, Poésies, « Angoisse ».
23 Ô Chéri, n'as-tu pas quelquefois, aux heures où la vie s'élargit, senti en toi une voix inconnue donner comme un titre à ces instants ?
Giraudoux, Amphitryon 38, III, 3.
3 (Personnes). Dont on n'a jamais fait connaissance. Étranger. || Il est inconnu de moi, de nous. || Rêver d'une femme inconnue (→ Aimer, cit. 22, Verlaine). || Il ne m'est pas complètement inconnu, mais je n'arrive pas à mettre un nom sur son visage. || Ce visage ne m'est pas inconnu (→ ci-dessous, cit. 27).N. || Un inconnu (→ Gratitude, cit. 4), une inconnue (→ ci-dessous, cit. 24, 25, 26, 29 et 30). || Votre mari est un inconnu pour moi. || Coudoyer (cit. 1) des inconnus, de belles inconnues (→ Foisonner, cit. 3). || Une inconnue assez vulgaire (→ Féru, cit. 1).Personne qui n'appartient pas à un clan, une famille, un groupe social. Étranger, tiers. || Couple qui a l'impudeur de se quereller devant des inconnus. || Laisser un inconnu s'impatroniser (cit. 2, Molière) chez soi.
24 Vivons et rions entre les nôtres, allons mourir et rechigner entre les inconnus.
Montaigne, Essais, III, IX.
25 Que de tout inconnu le sage se méfie.
La Fontaine, Fables, XII, 17.
26 Dans ce moment Hasaël appela Mentor; je me prosternai devant lui. Il fut surpris de voir un inconnu en cette posture.
Fénelon, Télémaque, IV.
27 Je la rencontrai hier dans un fiacre avec une manière de jeune seigneur dont le visage ne m'est pas tout à fait inconnu (…)
A. R. Lesage, Turcaret, III, 9.
28 Que de fois, au moment où la femme inconnue dont j'allais rêver passait devant la maison, tantôt à pied, tantôt avec toute la vitesse de son automobile, je souffris que mon corps ne pût suivre mon regard qui la rattrapait (…)
Proust, À la recherche du temps perdu, t. XI, p. 33.
29 (…) c'était un homme qu'elle n'avait jamais vu de sa vie… et, tout émue de surprise, elle examina l'inconnu (…) c'était quelqu'un dont elle ignorait tout… Son nom, sa profession, sa vie, autant de secrets qu'elle aurait voulu lui arracher.
J. Green, Léviathan, III.
30 Maintenant il (Byron) aurait toute sa vie près de lui cette inconnue (Annabella) grave et maladroite qui déjà l'observait, le jugeait. Une haine un peu folle montait en lui. Il se mit à chanter, sauvagement, comme il faisait quand il était malheureux.
A. Maurois, Vie de Byron, II, XXIII.
4 N. m. (L'inconnu). Ce qui est inconnu, ignoré (quels que soient les formes, les causes et le domaine de cette ignorance). || Aller du connu à l'inconnu (→ Immobilisme, cit.). || L'inconnu, le hasard et l'imprévu (→ Agir, cit. 9, Michelet). || L'appétit (cit. 22, Flaubert), l'attrait, la soif de l'inconnu (→ Horrible, cit. 10, Baudelaire). || Haleter (cit. 7, Balzac) après l'inconnu. || Avoir peur de l'inconnu (→ Derrière, cit. 3). || L'inconnu épouvante (cit. 5) les hommes. || À la recherche de l'inconnu. Nouveau (du); innovation. || Trouver de l'inconnu. Innover.
31 La profondeur, l'inconnu du caractère de Julien eussent effrayé, même en nouant avec lui une relation ordinaire. Et elle en allait faire son amant, peut-être son maître !
Stendhal, le Rouge et le Noir, II, XIV.
32 Plonger au fond du gouffre, Enfer ou Ciel, qu'importe ?Au fond de l'Inconnu pour trouver du nouveau !
Baudelaire, les Fleurs du mal, « La mort », CXXVI, VIII.
33 (…) toute la haute puissance intellectuelle vient de ce souffle, l'inconnu.
Hugo, Post-scriptum de ma vie, Promontorium somnii, I.
34 Oh ! ces départs, toujours rapides, changeant tout, jetant leur tristesse sur les choses qu'on va quitter, et vous lançant après dans l'inconnu !
Loti, Mon frère Yves, XCV.
35 Il lui vint un trouble extrême : c'était le charme des grands voyages, de l'inconnu, de la guerre; aussi l'angoisse de tout quitter, avec l'inquiétude vague de ne plus revenir.
Loti, Pêcheur d'Islande, II, VI.
36 (…) si les hommes n'aiment pas souvent ce qu'ils ont, parce que ce qu'ils ont n'est pas souvent aimable, ils craignent le changement pour ce qu'il contient d'inconnu. L'inconnu est ce qui leur fait le plus peur. Il est le réservoir et la source de toute épouvante.
France, M. Bergeret à Paris, IX, Œ., t. XII, p. 360.
37 (…) le but de sa passion n'était pas de transformer l'inconnu en connu, mais de rechercher l'inconnu pour lui-même et de vivre dans son voisinage.
J. Green, Léviathan, I, VIII.
38 Le rien, c'est ce qui n'existe pas du tout; l'inconnu, c'est ce qui n'existe aucunement pour moi.
Sartre, Situations I, p. 183.
CONTR. Célèbre, connu, éprouvé, fameux, familier, renommé.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • inconnu — inconnu, ue (in ko nu, nue) adj. 1°   Qui n est point connu. •   Si dans quelque recoin quelque vieille inconnue, RÉGNIER Élég. II. •   Mais que nous veut ce Romain inconnu ?, CORN. Sertor. V, 1. •   Mais du plus grand des rois la bonté sans… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Inconnu — can mean: Inconnu, Stenodus leucichthys, a species of freshwater whitefish in the family Salmonidae Inconnu Independent Art Group, an art group Inconnu (World of Darkness), a fictional vampire sect Les Inconnus, three French humorists: Didier… …   Wikipedia

  • inconnu — Inconnu, [inconn]ue. adj. Qui n est point connu. Homme inconnu. gens inconnus. terres inconnuës. Autheur inconnu. l usage de la Boussolle estoit inconnu aux anciens. Il est quelquefois substantif. Cet avis luy a esté donné par un inconnu …   Dictionnaire de l'Académie française

  • inconnu — [in΄kə no͞o′] n. pl. inconnus or inconnu [Fr, an unknown, stranger] a large, oily, freshwater trout (Stenodus leucichthys) of NW North America and NE Asia …   English World dictionary

  • INCONNU — UE. adj. Qui n est point connu. Pays inconnu. Île, terre inconnue. Ce sont des gens inconnus. Cet homme, ce visage ne m est pas tout à fait inconnu. Il veut rester inconnu. Vivre inconnu. Auteur inconnu. L usage de la boussole était inconnu aux… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • INCONNU, UE — adj. Qui n’est point connu. Pays inconnu. île, terre inconnue. Ce sont des gens inconnus. Cet homme, ce visage ne m’est pas tout à fait inconnu. Il veut rester inconnu. Auteur inconnu. Les voies inconnues de la Providence. Dans cette acception,… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Inconnu — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Sur les autres projets Wikimedia : « Inconnu », sur le Wiktionnaire (dictionnaire universel) L inconnu représente ce qui manque à la… …   Wikipédia en Français

  • inconnu — /in keuh nooh , nyooh , ing /; Fr. /aonn kaw nyuu /, n., pl. inconnus / noohz , nyoohz /; Fr. / nyuu /, (esp. collectively for 2) inconnu. 1. a person who is unknown; stranger. 2. Also called sheefish. a game fish, Stenodus leucichthys, of fresh… …   Universalium

  • inconnu — baltoji lašiša statusas T sritis zoologija | vardynas taksono rangas rūšis atitikmenys: lot. Stenodus leucichtys angl. conny; inconnu; sheefish rus. белорыбица; нельма ryšiai: platesnis terminas – baltosios lašišos …   Žuvų pavadinimų žodynas

  • inconnu — noun A large salmonid fish, scientific name Stenodus leucichthys, with a large mouth with a protruding lower jaw and a high and pointed dorsal fin …   Wiktionary


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.